Thèmes de la page: graver gravure poinçon taille douce gravures poinçons tailles douces

 [ Fermer ]

Historique des mises à jour effectuées sur la page "Poinçons taille-douce"

Date

Description de la mise à jour

10-08-2005
Ajout de photos illustrant les différentes techniques aboutissant à l'impression finale du timbre
18-07-2005
Ajout du graphique présentant les étapes qui suivent l'élaboration du poinçon original
18-07-2005
Création de la page "Poinçon taille-douce"
 [ Fermer ]
Menu : ouvrir / fermer

www.comte-lavalette.com
/poincons-taille-douce.php
© 2004-2017 PL
Contacter webmaster

Valid XHTML 1.0 !
Accueil du site  Contact
Signez le livre d'or !

Site mis à jour le :

11-02-2009

Informations sur la page Dernière rubrique créée
Nous sommes le :
24-09-2017 17:49:39
  plan du site | historique |
| imprimer  
Pages du site :  | première | précédente |  Page 44 / 69  | suivante | dernière |

Poinçons taille-douce

Quelques informations sur le thème de cette page

Cette page présente les différentes étapes qui suivaient l'élaboration du poinçon original, en France dans les années 1950. A chaque étape, sont indiqués les types de tirage qui pouvaient être réalisés ainsi qu'une estimation du nombre d'exemplaires habituellement imprimés. Ces chiffres sont à manier avec précaution car, à cette époque, les tirages effectués par le graveur n'étaient pas encore contrôlés rigoureusement par l'administration. (En savoir plus autre site)

Poinçon original

(acier doux, 70 x 80 mm)

1,2,3,4,5

V

cémentation
et trempage

Poinçon original

(acier durci, 70 x 80 mm)

1,2,3,4,5 (*)

V

report

Molette de transfert

(acier doux)

 

V

cémentation
et trempage

Molette de transfert

(acier durci)

 

V

moletage

V

moletage

V

moletage

Poinçons secondaires

(acier durci, 55x68, 48x32)

6,7

Poinçons secondaires

(acier doux)

 

Cylindres / viroles

 

8,9,10,11,12,13

1: Epreuve d'état (tirage : env 5)

2: Epreuve d'artiste, tirée sur presse privée, surtout avant 1959 (tirage : 20 à 30)

3: Epreuve d'atelier, avec marque à sec, sans nom du dessinateur et du graveur, après 1959 (tirage : jusqu'à 20)

4: Epreuve de présentation, sépia, avec perforation atelier et nom du dessinateur et du graveur, jusqu'en 1964 (tirage : 3 à 5)

5: Epreuve de couleur unicolore, avec perforation atelier et code couleur (tirage : 10 par couleur)

6: Epreuve de couleur monochrome

7: Epreuve de luxe monochrome, avec cuvette (tirage : 200 à 300)

8: Epreuve de luxe multicolore, sans cuvette (tirage : 200 à 300)

9: Epreuve de luxe monochrome, sans cuvette, après 1960

10: Essai de couleurs (tirage : 400 à 700)

11: Non dentelé officiel (tirage : 1000 à 2000)

12: Feuillet gommé non dentelé

13: Souvenirs divers, tirages spéciaux (exemple: DPO-Document Philatélique Officiel)


(*) se reconnaissent par la marque d'un trou circulaire, fait dans le poinçon pour le "tenir" lors des opérations de durcissement

Gravure d'un poinçon

Gravure au burin sur un poinçon en acier doux

Durcissement du poinçon par cémentation

Trempage dans un bain de
cyanure à 900°c (cémentation)

Refroidissement du poinçon

Refroidissement

Report du dessin de la molette

Report du dessin de la molette (moletage)
sur un cylindre en cuivre appelé "virole"

Presse TD3

Photo d'une presse TD3 et des 3 rouleaux toucheurs en matière plastique
(procédé technique inventé par le français Serge Beaune)

Positionnement des cylindres

Schéma de positionnement des cylindres pour l'impression du papier :
cylindre gravé, cylindre presseur, cylindres encreurs, cylindre essuyeur

 
 

Pour toute proposition d'échange, d'achat ou de vente de collections de timbres ou de documents en rapport avec le site, cliquez sur le lien "contact" situé en haut de la page